Chiffres de la Bio

Chiffres 2017 Pays de la Loire (source AGENCE BIO)

Agence Bio a dévoilé les chiffres 2017 de l’agriculture biologique. Nous avions déjà à la CAB prévue une forte dynamique des conversions l’an dernier avec les contacts des porteurs de projets. L’Agence Bio confirme cette intuition pour les Pays de la Loire : +13,6% de surfaces et +15% de producteurs. En 2017, la région Pays de la Loire cumule 171 081 hectares (bio et conversion) et 2 927 fermes bio. La région est la 4e région française en surface… mais avec malice, on peut aussi dire que nous sommes la première région françaises non fusionné. 

Après une progression de 20% en 2016, les surfaces progressent encore de 13,6 % en 2017. On constate 18 931 nouveaux hectares en conversion en Pays de la Loire (29 863 ha en 2016). 8,2 % des surfaces agricoles sont en bio en Pays de la Loire : la région est donc au-dessus de la moyenne française (6,6 %). Nous atteignons presque 3000 fermes bio en 2017 (2 927), en progression de 15,1 %.

A l’échelle départementale, la Loire-Atlantique est sur le podium des surfaces avec + de 60 000 hectares en bio et conversion. Le Maine-et-Loire possède 811 producteurs, la Loire-Atlantique 866 producteurs et la Vendée 554 producteurs. Les trois départements sont donc dans les 20 premiers départements. La Loire-Atlantique dépasse les 15% de surfaces Bio dès 2017 (15,1 %). La Mayenne et la Sarthe progressent aussi en surfaces et en nombre de producteurs.

Pour en savoir plus : Dossier AGENCE BIO 01032018


CHIFFRES CLES 2016 (source ORAB)

L’observatoire régional de l’agriculture biologique des Pays de la Loire (ORAB 2016) est un dispositif coordonné et animé par la Chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire avec la participation de la CAB, d’INTERBIO, de Coop de France Ouest, et de la DRAAF. Il permet d’établir chaque année les chiffres clés de la Bio pour notre région.

ORAB Données 2016

Les exploitations et la main-d’œuvre
• 2 536 exploitations en bio et en conversion en 2016
• 45 % individuel, 26 % EARL, 18 % GAEC 6 % SCEA
• 35 % des exploitations à orientation bovine
• 47 % des exploitations bio vendent une partie de leur production en vente directe
• 1,49 ETP familiaux par exploitation
• 0,97 ETP salariés par exploitation
• 53 % des exploitations bio ont un exploitant de plus de 50 ans

Les surfaces
• 150 558 ha en bio et conversion en 2016 : + 23 600 ha (+19 %/ 2015)
• 7,2 % de la SAU en bio
• 59 ha : taille moyenne des exploitations

Estimations 2017
• SAU bio et conversion 2017 : 164 000 ha (+ 9 % / 2016)
• Part SAU bio 2017 : 7,8 %
• Part exploitations bio 2017 : 10 % des exploitations régionales

 

Données départementales 2016 (source ORAB)